galerie / gallery       librairie / books       panier / basket       contact
  autres / other documents
 
Photomontage - Panorama de Paris - dédicacé par Raoul DUFY en 1924 à son ami Paul Poiret.

© Raoul Dufy - Panorama de Paris. Photomontage 1924.
Cliquez pour l'agrandir / click to enlarge.
 
Dédicace de Raoul DUFY en 1924 à son ami Paul Poiret.

© Dédicace de Raoul DUFY.
 
Photomontage - Panorama de Paris - dédicacé par Raoul DUFY en 1924 à son ami Paul Poiret.

Détail du photomontage.
Raoul Dufy - Panorama de Paris 1924.
Cliquez pour l'agrandir / click to enlarge.
 
Photomontage vintage originale (33,2 x 26,4 cm). Raoul Dufy - Panorama de Paris 1924.

Détail du photomontage.
Raoul Dufy - Panorama de Paris 1924.
Cliquez pour l'agrandir / click to enlarge.
 
Photomontage vintage originale (33,2 x 26,4 cm). Raoul Dufy - Panorama de Paris 1924.

Détail du photomontage.
Raoul Dufy - Panorama de Paris 1924.
Cliquez pour l'agrandir / click to enlarge.
 
Photomontage vintage originale (33,2 x 26,4 cm). Raoul Dufy - Panorama de Paris 1924.

Paravent Panorama de Paris, Raoul Dufy, 1924-1933, Mobilier National.

[Raoul DUFY].

"Panorama de Paris".


Photomontage de 1924, composé de 4 tirages photographiques d'époque (33,2 x 26,4 cm) (bandes verticales : 4 x 26,4 x 8,3 cm) contrecollés sur une feuille cartonnée couleur gris taupe (35,4 x 42,8 cm) / Photomontage of 1924, composed of 4 vintage photographic prints (vertical stripes 4 x 26,3 x 8,3 cm) glued on a taupe gray cardboard sheet (35,4 x 42,8 cm).

[...] Alors que les Gobelins se renouvelaient, la Manufacture de Beauvais, sclérosée, travaillait sempiternellement sur les mêmes cartons. Tout change avec la nomination de Jean Ajalbert, avocat, écrivain et critique d’art, en 1917, à la tête de ladite Manufacture.
« Regretteur du passé ? », disait-il, « Non. A tout le connu, je préfère le nouveau ».
Il sollicite le peintre Raoul Dufy dans les années 20 pour travailler à Beauvais. Le peintre s'était intéressé dès 1911 à l'art textile en réalisant pour le couturier Paul Poiret ses premiers tissus imprimés.
C’est avec cet ensemble que le peintre aborde, en 1924, la technique de la Tapisserie. [...]

[...] Le paravent à quatre feuilles, un panorama de la capitale ("Panorama de Paris", 1924-1933) ou un plan tel qu'aurait pu l'imaginer un enfant émerveillé, rend un hommage appuyé à la Tour Eiffel, traitée ici comme « un objet-souvenir », thème de prédilection aussi des artistes des Années folles, qu'elle continue d’enchanter. Qu'on songe, parmi d’autres, et après Apollinaire, à Delaunay, à Chagall ou à Cocteau.
L'originalité créative de Malraux à La Lanterne aura été l'aménagement d'un Salon de Musique inédit et tout à fait étranger à « l'esprit des lieux ». Création pour lui a toujours rimé avec rébellion. Dès la mi-septembre 1962 en effet, le Mobilier national livre, sur sa demande, au Pavillon de La Lanterne « l'Ensemble mobilier Paris » de Raoul Dufy : un paravent, un canapé, deux grands fauteuils, quatre petits fauteuils et quatre chaises qui stagnaient depuis 1933 dans les réserves.
Malraux quitte La Lanterne à l'automne 1967 pour rejoindre Louise de Vilmorin à Verrières-le Buisson, les Antimémoires achevés. L'Ensemble « Paris » sera rendu au Mobilier national le 2 avril 1969, comme en témoigne un reçu des archives. [...]
Françoise Theillou : « Malraux décorateur : un Salon de musique pour La Lanterne ». (© Présence d'André Malraux sur la Toile / www.malraux.org)


[...] Poiret a fait la connaissance de DUFY en 1910 alors que ce dernier travaillait à la réalisation de bois gravés destinés à illustrer « Le bestiaire ou cortège d'Orphée » de Guillaume Apollinaire. C'était le premier travail du genre que réalisait le peintre. Pour un coup d'essai ce fut un coup de maître qui laissa Poiret admiratif. L'idée d'une collaboration avec le peintre germa tout naturellement dans l'esprit du couturier. A peine pensée, cette collaboration fut scellée ! Les deux hommes ouvrirent à la fin du printemps 1911 un petit atelier d'impression sur tissu. [...]
En 1925 Dufy exécute 14 tentures pour Paul Poiret qui en décore ses trois péniches pour l'exposition internationale des Arts décoratifs. [...]
Celles-ci sont aujourd'hui éparpillées à travers le monde. Certaines n'ont jamais réapparu depuis l'exposition. Nous ne pouvons les admirer que sur de vieux clichés en noir et blanc. Les autres sont rarement présentées. L'exposition de 1925 fut un echec pour Poiret. Un echec dont le couturier ne devait jamais vraiment se relever. [...].
David Guillon. Extraits du catalogue dufy-poiret de la Galerie Guillon-Laffaille de 1998 (joint au photomontage).

Document unique dédicacé par Raoul Dufy à ses amis Poiret (minimes usure en bord de planche) (provenance certifiant l'originalité de l'oeuvre) / Unique document signed by Raoul Dufy to his friends Poiret (minimal wear on board) (provenance certifying the originality of the work).

Prix : 1750 €
 
+ information :
email : librairie@tobeart.com
Phone : +33 (0)6.80.63.84.81
 
 
galerie librairie informations achats contact
En utilisant ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales de vente
Copyright © 2015-2020 Frederic Dorbes - TOBEART Tous droits réservés.