g a l e r i e / g a l l e r y       l i b r a i r i e / b o o k s       p a n i e r / b a s k e t       c o n t a c t
  l i v r e s  /  d o c u m e n t s  /  b o o k s
a r t i s t e   /   a r t i s t   :   ERRÓ   -   (Gudmundur Gudmunson - Islande, Ólafsvík - 19 juillet 1932)


[ERRÓ].

Trente Tableaux carrés pour la galerie Carré.


Paris, Louis Carré, 2012.


[ERRÓ].

Glycérophtalique 1990-2010.


Paris, Louis Carré, 2010.


[ERRÓ].

Collages 1958-1964.


Brugge, J.P. De Paepe Editions, (2008).


[ERRÓ].

The Forgotten Future.


Paris, Louis Carré, 2006.


[ERRÓ].

ERRÓ.


Paris, Editions Cercle d'Art, 2006.


[ERRÓ].

Les Amazones en proverbes.


Paris, Louis Carré, 2004.


[ERRÓ].

Les vestiaires masqués.


Paris, Les Yeux Fertiles, 2001.


[ERRÓ].

ERRÓ.


Paris, Jeu de Paume, 1999.


[ERRÓ].

Catalogue raisonné.
1984-1998.


Paris, Editions Hazan, 1998.


[ERRÓ].

Art history - Politics - Science fiction.


Goteborg, 1993.


[ERRÓ].

Peintures 1979-1992.


Issoire, Centre Culturelle, 1992.


[ERRÓ].

Catalogue raisonné.
1974-1986.


Paris, Editions Hazan, 1986.


[ERRÓ].

Paysages 1959/1985.


Paris, ARC / Musée d'Art Moderne, 1985.


[ERRÓ].

Peintures politiques.


Chalon/saone, Maison de la culture, 1982.


[COLLECTIF].

XXème Siècle - N°50.


Paris, XXème Siècle, 1978.


[ERRÓ].

Catalogue raisonné.
1944-1976.


Milano, Pre-Art, 1976.


[ERRÓ].

La Saint-Charlemagne.


Paris, Le Soleil Noir, 1976.


[COLLECTIF].

12 x 1 - Une certaine actualité de l'art contemporain en France.


Bruxelles, Europalia 75, 1975.


[ERRÓ].

ERRÓ.


Paris, Georges Fall, 1972.


[ERRÓ].

ERRÓ 1967-1970.


Genève, Editions Claude Givaudan, (1970).


[ERRO].

La double vue.


Paris, Le Soleil Noir, 1964.

"Mon premier nom d'artiste était Ferro. Je l'avais trouvé à la suite d'un voyage en Espagne, en 1952. J'avais alors vécu une semaine dans un village, Castel del Ferro. J'avais trouvé ce nom très beau, d'autant plus qu'en islandais, "fer ro" signifie "la tranquillité qui part". Je ne savais cependant pas qu'à Montmartre il y avait un artiste brésilien, Gabriel Ferro. Or il y a une loi en France, de la période de Vichy, qui stipule que les étrangers ne peuvent pas prendre le nom d'un artiste déjà existant. J'ai donc eu un procès, que j'ai perdu deux fois. Avec Jean-Jacques Lebel, on a alors pensé écrire ce nom avec trois "r", mais cela n'a pas été accepté. Finalement, au tribunal, on a décidé d'enlever le "F". Cela m'a plu. Et en islandais "er ro" veut dire "maintenant c'est calme".

Dans une autre version, il perd en 1967 le procés qui l'oppose au peintre Gabriel Ferraud et change de nom pour devenir Erró.

  e s t a m p e s   e t   l i v r e s   i l l u s t r é s
galerie librairie informations achats contact
En utilisant ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales de vente
Copyright © 2015-2020 Frederic Dorbes - TOBEART Tous droits réservés.