g a l e r i e / g a l l e r y       l i b r a i r i e / b o o k s       p a n i e r / b a s k e t       c o n t a c t
  l i v r e s   r a r e s   -   l i v r e s   i l l u s t r é s   /   r a r e   i l l u s t r a t e d   b o o k s   -   a r t i s t s ’   b o o k s>
  a r t i s t e   /   a r t i s t   :   CHRISTO et Jeanne-Claude
 
CHRISTO et Jeanne-Claude : The Umbrellas - Japan/USA 1984-1991. Köln, Taschen Verlag, 1998.

© Taschen, CHRISTO et Jeanne-Claude. (+ zoom image)
 
CHRISTO et Jeanne-Claude : The Umbrellas - Japan/USA 1984-1991. Köln, Taschen Verlag, 1998.

© Taschen, CHRISTO et Jeanne-Claude. (+ zoom image)
 
CHRISTO et Jeanne-Claude : The Umbrellas - Japan/USA 1984-1991. Köln, Taschen Verlag, 1998.

© Wolfgang Volz, CHRISTO et Jeanne-Claude. (+ zoom image)
 
CHRISTO et Jeanne-Claude : The Umbrellas - Japan/USA 1984-1991. Köln, Taschen Verlag, 1998.

© Wolfgang Volz, CHRISTO et Jeanne-Claude. (+ zoom image)
 
CHRISTO et Jeanne-Claude : The Umbrellas - Japan/USA 1984-1991. Köln, Taschen Verlag, 1998.

© Wolfgang Volz, CHRISTO et Jeanne-Claude. (+ zoom image)
 
CHRISTO et Jeanne-Claude : The Umbrellas - Japan/USA 1984-1991. Köln, Taschen Verlag, 1998.

© Wolfgang Volz, CHRISTO et Jeanne-Claude. (+ zoom image)

The Umbrellas,
Japan/USA 1984-1991.

Köln, Taschen Verlag, 1998, 2 volumes reliés sous coffret, 1422 pp., (29 x 30 x 9,6 cm)

Édition limitée à 2.500 exemplaires dans le monde, signés et numérotés (n°1803) par Christo, Jeanne-Claude et Wolfgang Volz.

Voici le premier et unique projet de Christo et Jeanne-Claude implanté simultanément sur deux continents, sans doute aussi l’une de leurs créations les plus spectaculaires et mémorables : 1340 parapluies bleus de 6 mètres de diamètre ont été assemblés et installés à Ibaraki, au Japon, et 1.760 autres, jaunes cette fois, en Californie, aux États-Unis. Après des mois de tractations laborieuses, les deux pays se sont réunis lorsque la forêt de parapluies a éclos simultanément sur les deux continents. Le bleu symbolisait la plénitude de l’eau au-dessus du territoire japonais, tandis que le jaune représentait la chaleur écrasante des vallées américaines. Pour Christo, les parapluies étaient «des modules dynamiques autonomes... qui reflétaient les terres disponibles dans chaque vallée de façon à créer un espace intérieur accueillant».

Le projet The Umbrellas, Japan - USA, 1984-1991 est le plus ambitieux et le plus coûteux jamais entrepris par Christo et Jeanne-Claude. Ce livre complet qui lui est consacré en retrace le processus de création, de sa conception à son achèvement, à travers :

- de nombreux croquis et collages préparatoires créés par Christo avant la réalisation
- des documents originaux retraçant les négociations pour l’obtention des permis nécessaires auprès des représentants d’agences gouvernementales - 17 au Japon et 27 aux États-Unis – ainsi qu’avec les 459 riziculteurs d’Ibaraki et les 26 propriétaires de ranchs californiens
- le procédé de fabrication de la superstructure des parapluies, jusqu’à l’installation de The Umbrellas - des extraits du journal de Christo et Jeanne-Claude.
- Le livre contient deux échantillons de 24 x 24 cm du tissu original utilisé pour les parapluies bleus et jaunes.
- Le livre a été entièrement conçu par Christo.

Les parapluies ont été retirés après être restés ouverts pendant deux semaines, mais les souvenirs de cette aventure éphémère, impossible à rééditer, sont officiellement rassemblés dans ce livre-document: des milliers de photos, de plans, de croquis et de notes, accompagnés d’un texte rétrospectif, composent un précieux corpus documentaire qui couvre toutes les étapes du projet, de l’origine aux répercussions. Une édition vraiment très spéciale.

(Textes et photos extraits des sites Taschen et Christo & Jeanne-Claude)

Etat neuf (emballage cartonné d'origine)/ New (original cardboard packaging).

Prix : 550 €

+ information :
email : librairie@tobeart.com
Phone : +33 (0)6.80.63.84.81

 
CHRISTO et Jeanne-Claude : The Umbrellas - Japan/USA 1984-1991.
À l'aube, le 9 octobre 1991, les 1 880 collaborateurs de Christo et Jeanne-Claude ont commencé à ouvrir les 3 100 parapluies à Ibaraki et en Californie, en présence des artistes sur chaques sites. Cette œuvre d'art temporaire Japon-États-Unis reflète les similitudes et les différences dans les modes de vie et l'utilisation de la terre dans deux vallées intérieures, l'une de 19 kilomètres au Japon et l'autre de 29 kilomètres. aux Etats-Unis.

Au Japon, la vallée est située au nord de Hitachiota et au sud de Satomi, à 120 kilomètres au nord de Tokyo, à coté de la route 349 et de la rivière Sato, dans la préfecture d'Ibaraki, sur 459 propriétés privées et agences gouvernementales. Aux États-Unis, la vallée est située à 60 miles (96,5 kilomètres) au nord de Los Angeles, sur l'Interstate 5 et le col de Tejon, entre Gorman et Grapevine, sur les propriétés de Tejon Ranch, 25 propriétaire privés ainsi que des agences gouvernementales.

Onze fabricants au Japon, aux États-Unis, en Allemagne et au Canada ont préparé les différents éléments des parapluies: tissu, superstructure en aluminium, bases en acier, ancrages, supports de base en bois, sacs et couvercles moulés. Tous les 3 100 parapluies ont été assemblés à Bakersfield, en Californie, d'où les 1 340 parapluies bleus ont été expédiés au Japon.

À partir de décembre 1990, avec plus de 500 ouvriers, Muto Construction Co. Ltd. à Ibaraki et AL Huber & Son en Californie ont installé les ancres et les bases en acier sous la supervision des gestionnaires de site Akira Kato au Japon et Vince Davenport en les États Unis. Les couvertures assises de la plate-forme ont été posées en août et septembre 1991. Du 19 septembre au 7 octobre 1991, une équipe de construction supplémentaire a commencé à transporter les parapluies dans leurs bases assignées, les a boulonnées aux manchons de réception et ont installé les parapluies en position verticale fermée. Le 4 octobre, des étudiants, des travailleurs agricoles et des amis, 960 aux États-Unis et 920 au Japon, se sont joints aux collaborateurs déjà en activités pour terminer l'installation des parapluies. Chaque parapluie mesurait 6 mètres de haut et 8,66 mètres de diamètre.

L'œuvre d'art temporaire de Christo et Jeanne-Claude, d'un coût de 26 millions de dollars, a été entièrement financée par les artistes avec leurs Umbrellas, Joint Project for Japan et U.S.A. Corporation (Jeanne-Claude Christo-Javacheff, présidente). Les artistes n'acceptent pas les sponsors. Tous les projets précédents de Christo et Jeanne-Claude ont été financés de la même manière par la vente des études, des dessins préparatoires, des collages, des maquettes, des premières œuvres et des lithographies originales.

L'enlèvement a commencé le 27 octobre et les terrain ont été restaurée dans leur état d'origine. Les parapluies ont été démontés et la plupart des éléments ont été recyclés.

Les Umbrellas, modules dynamiques autonomes, reflétaient la disponibilité de la terre dans chaque vallée, créant un espace intérieur accueillant, comme des maisons sans murs, ou des établissements temporaires et liés au caractère éphémère de l'œuvre d'art.

Dans l'espace précieux et limité du Japon, les parapluies étaient positionnés intimement, rapprochés et parfois suivant la géométrie des rizières. Dans la végétation luxuriante enrichie par l'eau toute l'année, les parapluies étaient bleus. Dans l'immensité californienne des pâturages arides, la configuration des parapluies était fantaisiste et s'étendait dans toutes les directions. Les collines brunes sont couvertes d'herbe blonde. Dans ce paysage sec, les parapluies étaient jaunes.

Depuis le 9 octobre 1991, durant une période de dix-huit jours, les parapluies ont été vus, approchés et appréciés par le public, soit en voiture de loin et de plus près au bord des routes, soit en marchant sous les ombrelles dans leurs ombres lumineuses.

(Texte extrait du site Christo & Jeanne-Claude)


At sunrise, on October 9, 1991, Christo and Jeanne-Claude's 1,880 workers began to open the 3,100 umbrellas in Ibaraki and California, in the presence of the artists at both sites. This Japan-USA temporary work of art reflected the similarities and differences in the ways of life and the use of the land in two inland valleys, one 12 miles (19 kilometers) long in Japan, and the other 18 miles (29 kilometers) long in the USA.

In Japan, the valley is located north of Hitachiota and south of Satomi, 75 miles (120 kilometers) north of Tokyo, around Route 349 and the Sato River, in the Prefecture of Ibaraki, on the properties of 459 private landowners and governmental agencies. In the USA, the valley is located 60 miles (96.5 kilometers) north of Los Angeles, along Interstate 5 and the Tejon Pass, between south of Gorman and Grapevine, on the properties of Tejon Ranch, 25 private landowners as well as governmental agencies.

Eleven manufacturers in Japan, USA, Germany and Canada prepared the various elements of the umbrellas: fabric, aluminum super-structure, steel frame bases, anchors, wooden base supports, bags and molded base covers. All 3,100 umbrellas were assembled in Bakersfield, California, from where the 1,340 blue umbrellas were shipped to Japan.

Starting in December 1990, with a total work force of 500, Muto Construction Co. Ltd. in Ibaraki, and A. L. Huber & Son in California installed the earth anchors and steel bases under the supervision of Site Managers Akira Kato in Japan and Vince Davenport in the USA. The sitting platform-base covers were placed during August and September 1991. From September 19 to October 7, 1991, an additional construction work force began transporting the umbrellas to their assigned bases, bolted them to the receiving sleeves, and elevated the umbrellas to an upright closed position. On October 4, students, agricultural workers, and friends, 960 in USA and 920 in Japan, joined the work force to complete the installation of The Umbrellas. Each umbrella was 19 feet 8 inches (6 meters) high and 28 feet 5 inches (8.66 meters) in diameter.

Christo and Jeanne-Claude's 26 million dollar temporary work of art was entirely financed by the artists through their The Umbrellas, Joint Project for Japan and U.S.A. Corporation (Jeanne-Claude Christo-Javacheff, president). The artists do not accept sponsorship. All previous projects by Christo and Jeanne-Claude have been financed in a similar manner through the sale of the studies, preparatory drawings, collages, scale models, early works, and original lithographs.

The removal started on October 27 and the land was restored to its original condition. The umbrellas were taken apart and most of the elements were recycled.

The Umbrellas, free standing dynamic modules, reflected the availability of the land in each valley, creating an invitational inner space, as houses without walls, or temporary settlements and related to the ephemeral character of the work of art.

In the precious and limited space of Japan, the umbrellas were positioned intimately, close together and sometimes following the geometry of the rice fields. In the luxuriant vegetation enriched by water year round, the umbrellas were blue. In the California vastness of uncultivated grazing land, the configuration of the umbrellas was whimsical and spreading in every direction. The brown hills are covered by blond grass. In that dry landscape, the umbrellas were yellow.

From October 9, 1991 for a period of eighteen days, The Umbrellas were seen, approached, and enjoyed by the public, either by car from a distance and closer as they bordered the roads, or by walking under The Umbrellas in their luminous shadows.
galerie librairie informations achats contact
En utilisant ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales de vente
Copyright © 2015-2020 Frederic Dorbes - TOBEART Tous droits réservés.