g a l e r i e / g a l l e r y       l i b r a i r i e / b o o k s       p a n i e r / b a s k e t       c o n t a c t
galerie / gallery : oeuvres originales   -   estampes   -   affiches   -   dlm   -   themes
 
E S T A M P E S
 
HARTUNG Hans
(Allemagne, Leipzig 1904 -
France, Antibes 1989)
 

1924-1926
Hans Hartung étudie la philosophie et l'histoire de l'art à l'université de Leipzig.
En 1926, il découvre à l'exposition internationale de Dresde l'impressionnisme, le fauvisme et le cubisme.
En octobre, il s'installe à Paris et s'inscrit à l'académie André Lhote dont il suivra les cours jusqu'en février 1928.

1927-1929
Après un séjour dans le sud de la France, il part à l'académie des beaux-arts de Munich suivre les cours de Max Dörner. Nouveaux voyages d'étude en Hollande et en Belgique.

1927-1931
En septembre 1929 il épouse l'artiste norvégienne Anna-Eva Bergmann rencontré à Paris.
Il s'installe à Dresde où sa première exposition présente en 1931 des peintures et des dessins.


1932-1938
Après de nombreux déplacements, de Berlin à Oslo, avec un séjour aux Baléares puis à Stockholm, il s'installe à Paris.
Il se lie d'amitié avec Henri Goetz et Christine Boomeester ainsi qu'avec Jean Hélion, qui lui fait rencontrer Kandinsky, Mondrian, Magnelli, Domela, Miro et Calder.
Les expositions s'enchainent : Salon des surindépendants, Galerie Pierre, London Gallery, Musée du Jeu de Paume.

1939-1945
Hans Hartung divorce d'avec A.E. Bergmann.
Il se retrouve de part son origine allemande en difficulté et se rapproche du sculpteur Julio Gonzalez dont il épousera la fille Roberta.
Toute la pèriode de la guerre reste difficile avec des séjours en prison en France et en Espagne, un engagement dans la Légion étrangères ainsi que pour un temps, une activité d'ouvrier agricole.
En novembre 1944, il est gravement blessé et est amputé de la jambe droite.
Après l'été 1945 et de longues années sans activité artistique, il reprend la peinture.

1946-1951
Les expositions collectives et personnelles se multiplient, à Paris, galerie Denise René, galerie Colette Allendy, galerie Lydia Conti, galerie Nina Dausset, Galerie Louis Carré et aussi à Zurich, Londres, Munich, New York, Bâle, Cologne... Hartung est aussi présent au Salon des réalités nouvelles et à la Biennale de Venise.
Publication en Allemagne de sa première monographie.

1952-1959
Plusieurs expositions personnelles en 1952, et à noter, le retour d'Anna Eva Bergmann dans sa vie avant de s'installer ensemble en 1953 dans un nouvelle atelier à Paris. Cette même année il participe à une exposition collective au Salomon R. Guggenheim Museum, à New York.
En 1954, c'est une rétrospectives au Palais des beaux-arts de Bruxelles puis une participation à la Biennale de Venise.
En 1955, une participation à la première Documenta de Kassel.
1956 marquera le début de sa longue relation avec la galerie de France.
L'année 1957 il se remarie avec A.E. Bergmann. Une importante rétrospective itinérante circule en Allemagne.
Nombreuses expositions personnelles et collectives.
Participation à la Documenta II de Kassel.
Le grand prix international de peinture de la XXXe Biennale de Venise est attribué à H. Hartung.

1961-1969
Les expositions à la galerie de France se succèdent et en 1963 une importante rétrospective est reprise dans différents lieux; à Zurich, Vienne, Düsseldorf, Bruxelles et aussi Amsterdam.
Les années qui suivent restent très riches en déplacement et manifestations.
En 1967, Hartung est promu commandeur dans l'ordre des Arts et Lettres et 1968, commandeur de la Légion d'Honneur.
Une importante rétrospective itinnérante jalonne l'année 1969, allant du Musée d'Art Moderne de Paris, au Museum of Fine Art de Houston puis au musée du Québec et enfin à Montréal.

1970-1979
En 1973, Hans Hartung et Anna Eva s'installe dans leur maison-atelier de Antibes.
La décennie est très productive et l'oeuvre imprimé s'enrichi considérablement entre les travaux à l'atelier Crommelynck à Paris et ceux réalisé chez Erker-Presse à Saint-Gall.
Toujours des expositions à la galerie de France ainsi qu'une série d'expositions à New York dont des peintures récentes au MoMA en 1975.

1980-1989
Le Musée d'Art Moderne de Paris accueil au printemps 1980 une importante exposition des oeuvres de la période 1922-1939.
Au début des années 80 sont proposées deux grandes expositions de ses photographies, à Düsseldorf puis au Centre Pompidou à Paris.
La Staatsgalerie Moderner Kunst à Munich consacre une salle permanente à l'oeuvre de l'artiste, de même que le musée d'Art Moderne de Darmstadt.
En 1984, il est élevé à la dignité de grand-croix de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne.
De nombreuses expositions personnelles jâlonnent ses dernières années.
L'année 1987 est marquée par la mort de Anna Eva Bergmann et malgré un état physique faible, ses dernières années seront très productives.
En 1989, Hans Hartung est élevé à la dignité de grand officier de la Légion d'honneur par François Mitterand et le 7 décembre, il s'éteint à l'age de 85 ans dans sa maison d'Antibes.

Biographie sommaire extraite de l'ouvrage "Hans Hartung. Estampes / Druckgraphik" publié en 2010 à l'occasion des trois expositions de Berlin, Paris et Genève.

 
"Catalogue raisonné" des estampes.

Hans Hartung

Hans Hartung. Estampes / Druckgraphik.
 
 
e s t a m p e s   e t   l i v r e s   i l l u s t r é s
 


Hans HARTUNG

L-25 1976.
Hommage à Eva Bergman.


Lithographie, 1976.

Prix : 550 €


Hans HARTUNG

L-9-A 1976.


Lithographie, 1976.

Prix : 650 €


Hans HARTUNG

L-5-B 1976.


Lithographie, 1976.

Prix : 650 €


Hans HARTUNG

L-18-1974.


Lithographie, 1974.

Prix : 650 €


Hans HARTUNG

L-16-B-1974.


Lithographie, 1974.

Prix : 750 €


Hans HARTUNG

L-52-1973.


Lithographie, 1973.

Prix : 750 €


Hans HARTUNG

L-50-1973.


Lithographie, 1973.

Prix : 550 €


Hans HARTUNG

L-38-1973.


Lithographie, 1973.

Prix : 550 €


Hans HARTUNG

L-29-1973.


Lithographie, 1973.

Prix : 750 €


Hans HARTUNG

H-21-1973.


Xylographie, 1973.

Prix : 400 €


Hans HARTUNG

H-20-1973.


Xylographie, 1973.

Prix : 475 €
 v e n d u  /  s o l d
 


Hans HARTUNG

L-21-1974.


Lithographie, 1974.


Hans HARTUNG

L-13-B-1974.


Lithographie, 1974.


Hans HARTUNG

L-45-1973.


Lithographie 1973.


Hans HARTUNG

L-28-1973.


Lithographie, 1973.


Hans HARTUNG

H-19-1973.


Xylographie, 1973.
 l i v r e s   b o o k s   l i b r o s
 


[Hans HARTUNG].

HARTUNG.


Paris, Galerie Navarra, 1988.


[Hans HARTUNG].

Oeuvres sur papier.


Sables d'Olonne, Musée Sainte Croix, 1978.


[Hans HARTUNG].

HARTUNG.


Fratelli Fabbri Editori 1966.


[Hans HARTUNG].

HARTUNG.


Amsterdam, Stedelijk Museum, 1963.
 
 
galerie librairie informations achats contact
En utilisant ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les Conditions générales de vente
Copyright © 2015-2020 Frederic Dorbes - TOBEART Tous droits réservés.